petit pois

se gaver, se faire vomir, se gaver, se faire vomir.
combler le vide, le recréer, combler le vide, le recréer.
être heureuse, se rendre malheureuse, être heureuse, se rendre malheureuse.

avec qui faut il coucher ici
pour avoir droit à un câlin ?

cette différence que les gens ne font pas,
entre prendre les choses avec légèreté et prendre les choses à la légère…

c’est bien, j’ai imaginé mille discussions,
et y’a pas un mot qui sortira de ma bouche.
ma vie d’huitre.

et voilà, j’en ai plus rien à branler.
moins d’un mois.
m’améliore moi.

ce soir, je me suis gentiment enfoncé dans le sexe passionné et la drogue.
lentement, langoureusement, maitre du rien, j’ai replongé.

et puis parfois j’attends connement que le téléphone sonne.
mais ça c’est que dans les chansons.
enculé d’ego.

une semaine que je bouffe de la viande crue en écoutant du rap.
non, sans mentir je gère bien la séparation.

10 mois plus tard, admettons je reprends du service.
admettons.

toutes mes excuses, mais je ferme boutique.